Madère

Madère – 06/2018

  •  

Madeira - en autobus

Ma sœur et moi avons décidé d’aller à Madère à la mi-juin pour qu’il y ait le moins de précipitations possible et éventuellement le temps pour se baigner de temps en temps. C’était notre premier voyage sans agence de voyage, et comme aucune de nous n’a de permis de conduire, nous avons décidé de voyager à Madère en bus (bien, à vrai dire, même si je l’avais, sur les routes étroites de Madère, j’aurais quand même peur de conduire). Si vous allez également voyager à Madère en bus, vous pouvez trouver ici des conseils et recommendations utiles. À la fin, vous trouverez tous les liens pour les sites et les applications mobiles que nous avons utilisés.

Date: 18.6. – 30.6.2018

Itinéraire

  1. Arrivée de Prague + Funchal
  2. Pico Ruivo, Levada do Caldeirão do Verde a Levada do Caldeirão do Inferno
  3. Santana & São Jorge 
  4. Pico Grande
  5. São Lourenco
  6. Levada do Moinho + Levada Nova, plage de Ponta do Sol
  7. Porto Moniz + Cabo Girão
  8. Levada do Rei
  9. Balcões & Levada do Furado
  10. Trek le long de la côte de Caniҫal à Porto da Cruz
  11. De Portela à Machico (Vereda das Funduras + Levada do Caniҫal )
  12. Levada do Castelejo 
  13. Départ à Prague

Les endroits visités

https://mapy.cz/s/kabodofole

Les billets d´avion et l´arrivée à Madère

Pour épargner de l’argent, nous avons décidé de voler de Prague avec TAP Portugal avec un changement à Lisbonne. Nous avons acheté des billets pour la seconde moitié de juin 2018 en août 2017 et nous avons payé 5400 CZK par personne.

L’aéroport de Madère est bien petit, donc l’orientation est très facile. Aerobus va assez souvent à Funchal d’ici, l’arrêt se trouve juste devant l´entrée à l’aéroport (5 EUR billet simple, 8 EUR aller-retour) et va au centre de Funchal environ 30 minutes.(https://www.sam.pt/en/aerobus-information.html)

Notre logement

Cette fois, nous avons décidé d’aller plutôt low cost et nous avons donc choisi un hébergement très bon marché via booking.com au centre de Funchal (Rua Dr.Fernao Ornelas 10). Une chambre avec salle de bain partagée coûtaient seulement 280 CZK par nuit/personne, nous avons eu de la chance pour certaine reduction et c’est pourquoi nous avons finalement décidé d’y aller pour 13 jours. Il y avait deux salles de bains communes pour 6 chambres, c’était suffisant, pas de luxe, mais c´était propre. Il y avait un balcon, un réfrigérateur et quelques plats à disposition, et pour 4 EUR une machine à laver et une sèche-linge était disponible mais nous ne les avons pas utilisées.

Surtout la localité était absolument géniale, proche du bus, du supermarché, etc. Et je dois admettre que le Wifi était beaucoup plus rapide ici que dans certains hôtels 4 étoiles que j’ai visités.

Le propriétaire nous a confirmé que l’eau y est potable, nous avons donc bu de l’eau du robinet pour ne pas devoir porter les bouteilles du supermarché, mais je recommande de toujours vérifier dans un logement spécifique, difficile de dire si la qualité et la source de l’eau est le même partout.

Planification de voyage

Nous avons préparé un plan détaillé déjà à la maison, mais nous avons complètement changé l’ordre des voyages, car lorsque nous avons vu les prévisions météorologiques après  notre arrivée (presque partout devait être nuageux, quelque part pluie intermittente), nous avons décidé de sélectionner des voyages la veille selon la prévision météorologique actuelle – nous avons utilisé l’application mobile MadeiraWeather, (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.ciimarmadeira.madeiraweather&hl=en_US ), où le temps de certains endroits était affiché pour chaque heure et je dois dire que c´était assez précis et heureusement il n’a pas plu une seule fois, seulement deux fois c’était plutôt nuageux, les autres jour toujours le soleil et 21-23° C.

Le guide de Madère – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres (Rolf Goetz) nous ont également beaucoup aidés dans la planification de voyages, vous trouverez ci-dessous pour chaque voyage quel randonnée, une partie de la randonée ou une combinaison des routes de ce guide nous avons utilisés pour notre voyage (nous avons utilisé l´édition tchèque alors je ne suis pas capable de dire si le numéro de randonée est le même dans les autres éditions d´autres langue).

Avant faire une randonée, je recommande de vérifier le site suivant pour voir si la randonée n´est pas fermé (http://www.visitmadeira.pt/en-gb/useful-info/walks/notice-to-walkers-and-listof-walks)

Les autobus à Madère

Au début, nous étions un peu inquiètes lorsque nous avons lu sur Internet de temps en temps que les horaires ne peut être obtenu qu’à l’Infocentre et qu’il n’est pas toujours actualisé et d’autres informations inexactes.

Au contraire, je dois dire que voyager en bus à Madère est fiable, seulement ҫa prend assez du temps en voyagant au certains endroits, surtout lorsqu’on voyage vers le nord ou l’ouest de l’île (2-3 heures), mais les vues sont magnifiques, alors en regardant par la fenêtre, le trajet passe assez vite.

Jízdenky

Des billets

Les billets sont bon marché de 3 à 6 EUR par trajet dépendant du nombre de zones. Les billet sont achetés directement en bus auprès du chauffeur.

Il est aussi bon de faire attention à ce que dit le chauffeur, il a prévenu quelques fois qu’il fallait changer, mais cette information ne peut pas être lue à partir des horaires (on a toujours eu le changement à Machico, le chauffeur le répète sur place aussi, mais une fois quand le bus était plein, nous avons vu une famille de Français qui n’ont pas fait l´attention et ils ont découvert environ une demi-heure plus tard qu’ils allaient ailleurs).

Les compagnies de bus

Il y a 4 compagnies de bus à Madère:

  • Horarios Funchal
  • SAM
  • Rodoeste
  • EACL

Les horaires

Tous les horaires sont disponibles sur Internet, vous pouvez donc tout planifier dans le confort de votre maison, ce que je peux vraiment recommander, car les bus ne vont pas très souvent, c’est donc une bonne idée de planifier tout en avance pour qu´il n´arrivent pas que que vous allez rater le dernier bus pour Funchal.

Horarios Funchal et SAM ont également une application mobile à télécharger.

Les arrêts

Les arrêts à Madère sont facultatifs et sont presque à tous les coins de rue.

Ainsi, lorsque vous êtes à un arrêt de bus, vous devez faire signe au chauffeur pour qu´il arrête, et lorsque vous descendez, vous devez appuyer sur un bouton au-dessus de votre tête pour que le chauffeur arrête à l’arrêt suivant.

Si vous ne voulez pas descendre au centre-ville, c’est une bonne idée de dire au chauffeur où vous voulez aller et le demander de vous dire quand il vaut mieux descendre. Dans ce cas, je recommande de vous asseoir le plus près possible du conducteur pour qu’il ne vous oublie pas. Parfois, il était utile que le conducteur nous dise où descendre, car, par exemple, pour une levada, nous avons regarder sur la carte quel arrêt serait probablement le meilleur, mais au final, un autre était plus proche, et celui-ci n’était même pas indiqué sur mapy.cz.

En même temps, je recommande de demander si sur le trajet du retour il s’arrête en face ou si vous revenez d’un autre endroit, il est bon de demander à quelqu’un si le bus part de là, car une fois il nous est arrivé qu’il y avait un arrêt, mais le bus ne passait pas par ici et il passait par la ville à quelques rues d´ici…

Les horaires sont généralement affichés uniquement à l’arrêt principal de la ville, à tous les autres arrêts, il n’y a ni horaire ni indication du numéro de bus qui y circule. Par conséquent, il est également bon de toujours garder une certaine réserve de temps, car l’horaire indique toujours l’arrêt principal d’une ville, et si vous partez d’un autre, l’heure peut légèrement varier. Tous les bus partent de Funchal, donc lorsque vous voyagez en bus, il est idéal d´être logé près du centre de Funchal.

Horarios Funchal – une petite « gare » se trouve au début de la promenade de la Rua José da Silva (https://mapy.cz/s/lakarafofa ).  Il y a environ 5 quais seulement, donc ce n’était jamais un problème de trouver notre bus.

SAM – les bus de cette société a un arrêt au début de l’Avenida do Mar (https://mapy.cz/s/gebomacohu)

Rodoeste – il nous pris un certain temps de trouver un arrêt pour cette entreprise, heureusement une dame nous a informés qu’un arrêt est près de grand magasin Anadía (https://mapy.cz/s/hofenuvotu )

Sinon, l’arrêt principal Rodoeste devrait être ici  – https://mapy.cz/s/mezafasemu

Jour 1

Funchal

Nous sommes arrivés à Madère à 15:15 et nous avons réussi à attraper Aerobus à 15:30 sans aucun problème (nous avons eu seulement bagages à main, nous n’avons donc pas dû  attendre les bagages). Nous nous sommes rapidement enregistrés dans notre logement et puis nous sommes aller au centre pour faire un tour de Funchal. C’est une très jolie ville pittoresque, qui ne ressemble pas du tout à une capitale.

Strelitzia

Nous avons d’abord visité la Zona Velha avec de belles portes peintes. Vous pouvez en trouver la plupart dans la Rua de Santa Maria et d’autres dans les rues latérales, il y en a plus de 200 au total. Si vous voulez en savoir plus sur ce projet, Katka l’a bien décrit sur son blog Katka cestuje – en tchèque  (http://katkacestuje.cz/2016/10/200-malovanych-dveri-madeiry.html ) ou vous pouvez consulter directement le site officiel du projet Arte portas abertas (http://www.arteportasabertas.com)

Je recommende aussi de visiter les parcs. Nous sommes allées d´abord au Jardim público, un magnifique parc avec divers arbres intéressants du monde entier (https://mapy.cz/s/fedocetate). 

Ensuite, nous avons visité le Parque de Santa Catarina, d’où il y a une belle vue sur la ville. (https://mapy.cz/s/doturaduru)

Puis nous avons visité le marché Mercado dos Lavradores, où nous n’avons rien acheté, car le fruit est vraiment trop cher ici (par exemple le fruit de la passion pour 20-25 EUR / kg, ailleurs pour environ 8-10 EUR) (https://mapy.cz/s/pacuzumala)

Espada - servi le plus souvent avec les bananes

Si vous allez à Madère en juin, ne manquez pas les feux d’artifice qui ont lieu dans le cadre du Festival Atlantique (Festival Atlântico). C’était un spectacle vraiment joli (la meilleure vue était depuis le parc Santa Catarina). Il s’agit d’un concours international et le gagnant peut faire un feu d’artifice du Nouvel An.

Jour 2

Pico Ruivo

Quand nous avons regardé le premier jour la prévision météorologique, nous avons pensé à où aller, car il devait être nuageux ou la pluie petite sur pratiquement toute l’île. Seulement dans les montagnes devait être le temps ensoleillé, donc le choix était clair et nous avons bien choisi, toute la journée il y avait du soleil et 21° C.

Nous avons choisi un voyage à Pico Ruivo et à Levada do Caldeirão Verde et Levada do Caldeirão do Inferno. J’étais en fait en montagne pour la première fois (je ne compte pas Šumava en Rép. Tchèque :p) et même si je suis encore jeune et mince, je ne suis pas en forme et pendant une montée je souffle plus qu’un retraité pendant la randonnée. Nous avons donc choisi la randonée la plus facile d’Achada do Teixeira, qui est vraiment facile. De Achada do Teixeira c´est juste à 2,8 km jusqu´au sommet, souvent sur une plaine ou sur une pente petite, seulement le dernier 1 km il y a une plus grande montée, mais rien de très difficile, sur de jolis escaliers, donc ce trek peut vraiment être fait par tout le monde, même par ceux qui n’ont pas l’habitude de marcher dans les montagnes.

Il n’y a pas de bus pour Achada à Teixera, donc nous avons pris un bus pour Santana et là nous avons pris un taxi à la station de taxi. Pour être sûre, j’ai vérifié le prix à l’avance afin que le chauffeur de taxi n’essaye pas de gagner plus d´argent et il m’a dit que cela coûterait 15 EUR. Le tachymètre a même montré 17,70 EUR, mais selon l’accord, nous avons payé juste 15 EUR. Parce que nous sommes partis dans le premier bus, nous étions à Achada do Teixiera à 9:20 et bien que ce soit la randonéee la plus simple pour Pico Ruivo, grâce à cet heure, la route n’était pas bondée de touristes, il n’y avait que 4 voitures dans le parking et nous étions les seuls touristes à venir en bus /taxi.

Nous voulions parcourir en même temps Levada do Caldeirão Verde et Levada do Caldeirão do Inferno, donc sur le chemin de Pico Ruivo, nous nous sommes connectés à Vereda da Ilha, ce qui était une descente, d’abord sur des sentiers avec de belles vues sur la montagne, une grande partie par marches à travers une belle forêt de lauriers. Ici, nous n’avons rencontré qu’un couple de touristes dans la direction opposée.

Comme c’était l’heure du déjeuner, nous avons décidé de déjeuner dans un endroit joli avec une belle vue. J’ai sorti de mon sac du pain et une saucisse alléchante que j’avais achetée à Pingo Doce. J’ai pris une bouchée et voilà, je me suis demandé quelle étrange saucisse c’était, parce qu’elle avait une structure plutôt étrange. J’ai commencé à étudier la composition et j’ai découvert que « morcela » est quelque chose comme notre boudin :p pouah, je ne mange rien comme ҫa :p Bien que je parle portugais, je n’ai pas pensé à étudier la composition et donc j´avais seulement du pain pour le déjeuner …

Quand la descente m’a semblé longue, j’ai jeté un coup d’œil à mapy.cz, quand ce sera enfin l’entrée à Levada do Calderão Verde et j’ai bien fait, car nous avons just raté le virage, la signalisation manquait complètement, donc je recommande d’utiliser une application mobile avec des cartes, la signalisation n’était généralement pas mauvais, mais il nous est arrivé quelques fois qu’il manquait.

Levada do Caldeirão Verde & Levada do Caldeirão do Inferno

Levada do Caldeirão Verde est l’une des plus célèbres des 8 levadas que nous avons parcourues, il y avait donc pas mal de touristes, ici nous devions éviter les touristes assez souvent. Il y a plusieurs tunnels sur la levada, donc je recommande de prendre une lampe frontale. C’est une des plus beaux levadas, donc cela vaut vraiment la peine de la visiter, ainsi que Levada do Caldeirão do Inferno, qui se connecte directement à Levada do Caldeirão Verde.

Ici, nous n’avions pas trop de temps, alores nous avons décidé de ne pas aller jusqu’au bout au Pico das Pedras, car nous n’aurions pas le temps de prendre un taxi pour Santana et nous pourrions rater le dernier bus. J’ai donc appelé un taxi de Queimadas et heureusement nous avons réussi à prendre le dernier bus de Santana. Le taxi ne va pas à Queimadas jusqu’au Parque das Queimadas, où il y a de belles maisons typiques, mais il fallait aller environ 10 minutes sur la route en bas.

Route – 21,1 km (selon mapy.cz 10:46 heures) – https://mapy.cz/s/2VuEe

  • PR 1.2 Vereda do Pico Ruivo
  • PR 1.1  Vereda da Ilha
  • PR 9 Levada do Caldeirão Verde

Notre transport

Voyage là

Bus

Taxi

  • De Santany taxi à Achada do Teixeira
  • Santana – station de taxis dans la rue Rua Doutor João Almadahttps://mapy.cz/s/23Yfi           
  • Prix – 15 EUR

Retour

Taxi

  • Taxi de Queimadas
  • Il n´y a pas station de taxi donc il est nécessaire de l´appeler – Taxi Santana: +351 291 572 540),
  • Prix – 10 EUR

Bus

  • Bus 103
  • Santana 17:25 – Funchal 19:00

 

Durée

  • Le voyage nous a pris environ 7,5 heures (même avec des pauses pour manger, la photographie, le filmage)

 

Informations pratiques

  • Restauration rapide – non en cours de route
  • Je recommande de prendre une lampe frontale pour les tunnels
  • Si vous avez la possibilité d´aller en voiture , je vous conseille de partir tôt le matin pour éviter un grand nombre de touristes

 

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • combinaison des randonées 33, 28, 29

Jour 3

Santana

Le lendemain, nous avons choisi un voyage relaxant à São Jorge. On a changé le bus à Santana, où il y a eu une pause de 40 minutes, ce qui était suffisant pour une visite des maisons typiques.

São Jorge

Il y avait aussi du temps pour déjeuner à São Jorge, nous sommes allés au Cabo Aereo Café, un restaurant avec une belle vue sur la mer et les rochers. J’avais un poisson typique d’espada avec une banane pour 12 EUR  https://www.google.cz/maps/place/Cabo+Aéreo+Café/@32.8304791,-16.9032457,17z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0xc606819dd657e95:0xda4e564b69f34206!8m2!3d32.8304746!4d-16.901057?hl=cs

À São Jorge, nous avons fait une courte randonée le long de la côte avec une belle vue sur la côte. Il y a une passerelle en bois sur la Ponta de São Jorge et au bout, il y a un endroit où les pêcheurs vont à la pêche. Même si la passerelle semble faible, il était possible la traverser sans problème jusqu’au bout.

Nous avons eu beaucoup de temps, nous avons donc visité encore le phare – l’entrée est gratuite, il vous suffit de vous inscrire à la liste, le monsieur a soigneusement vérifié nos semelles, ma soeur a dû mieux nettoyer ses chausures boueuses, puis nous avons dû poser en bas nos sacs à dos et seulement après nous avons pu grimper en haut et admirez la vue sur les environs.

En allant à l´arrêt du bus, nous sommes tombés sur un endroit abandonné où poussait un faux philodendron (monstera deliciosa, elle est souvent cultivé dans mon pays comme une plante d´appartement) et nous avons décidé de cueillir quelques fruits, car ils sont couramment vendus comme fruits à Madère. Les fruits mettent beaucoup de temps à mûrir, nous les avons donc ramenés à la maison, où on les a tous jetés à la poubelle après la dégustation :p Je ne comprends pas comment quelqu´un peut le manger, ça avait le goût d’une banane insipide avec de la laine de verre ensemble (bien sûr je n’ai jamais goûté de laine de verre, mais en quelque sorte cela m´a évoqué de manger la laine de verre).

Le phare
Monstera - je n´aime pas vraiment ce fruit

Route – 5,5 km (selon mapy.cz 2:55 heures) – https://mapy.cz/s/2Vv0h

Notre transport

Voyage là

Retour

  • Bus 103 São Jorge 16:50, Funchal 19:00

 

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

Randonée 25

Jour 4

Pico Grande

Le lendemain, dans les montagnes devait être un beau temps, nous avons donc décidé d´aller à Pico Grande depuis Curral de Freiras. Nous avons pris le premier bus du matin, qui était le seul à aller jusqu’à Fajã Escura, où commence la route menant à Pico Grande. Le chemin montait d’abord les escaliers à travers une belle forêt avec des eucalyptus parfumés. Nous étions un peu inquiètes pour la météo, car il faisait assez nuageux, mais alors que nous montions un peu plus haut, les nuages ​​étaient déjà en dessous de nous et une belle vue sur les montagnes s’ouvrait à nous.

Nous avons rencontré les premiers touristes environ au 2/3 de la route, car la plupart d’entre eux venaient de Boca da Corrida, mais nous avons choisi la route depuis Curral de Freiras en raison d’une meilleure accessibilité en bus.

Pour moi, ce trek était déjà beaucoup plus difficile, car ce n’était qu’une montée et je dois admettre que le dernier kilomètre le terrain devenait un peu plus difficile sur les rochers et parce que je monte très lentement, j’avais peur que nous ne rattrapions pas le bus, et c’est pourquoi j’ai dit à ma soeur de continuer seule jusqu´au sommet. En attendant, j´ai trouvé un endroit avec une belle vue sur les montagnes environnantes. Je dois dire que j’ai aimé ce trek encore plus que la randonnée à Pico Ruivo, la route était plus diversifiée et de nouvelles et nouvelles vues magnifiques s’ouvraient.

Heureusement, la descente a été relativement rapide et nous étions de retour à Fajã Escura bientôt, mais nous avons eu avant nous encore un voyage pour centre de la Curral de Freiras, car seuls quelques bus vont jusqu´à Fajã Escura. Mais ma sœur a vu une voiture partir et elle a décidé d’essayer de l’arrêter et nous avons eu de la chance, ce couple de Néerlandais allait jusqu’à Funchal, alors ils nous ont emmenés et nous avons eu le temps de visiter Funchal encore plus.

Route – 8,6 km (selon mapy.cz – 6:01 heures) – https://mapy.cz/s/1RiPD

  • Vereda da Faja Escura
  • Vereda do Pico Grande

Notre transport

Voyage là

  • Horarios Funchal
  • Bus 81
  • De Funchalu 7:35, Curral das Freiras 8:20; 3,35 EUR
  • Horaire – http://www.horariosdofunchal.pt/carreiras/81.pdf – a) Via Fajã Escura – seulement ce bus de matin va jusqu´au Fajã Escura, plus tards il faudrait aller à pied jusqu´au centre de Curral de Freiras 

Retour

  • Nous avons fait l´autostop, mais les bus vont bien ici, il faut seulement aller au centre de Curral de Freiras

Durée

  • Voyage au sommet  3 h 45 minutes (avec photographie, filmage)
  • Descente 2 heures 15 minutes
  • Au total 7 heures avec une pause-repas plus longue

Informations pratiques

  • Restauration rapide – non en route
  • La route n’est pas bondé de touristes, nous avons rencontré les premier à la croisée, où les touristes venaient de Boca da Corrida, nous avons rencontré un total d’environ 18 couples de touristes

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Une partie de la route 38 (uniquement Vereda do Pico Grande – à peu près de Relvinha à Pico Grande) et une partie de la route 39 (Vereda da Fajã Escura – de Relvinha à Fajã Escura)

Jour 5

São Lourenco

Ce trek est pour moi l’un des 3 plus beaux endroits que nous ayons visités à Madère (avec le Pico Grande et la route le long de côte de Caniҫal à Porto da Cruz). C´était magnique, belle vue sur la côte et toute la péninsule.

C’est l’un des endroits les plus visités, alors ne vous attendez pas à être ici seuls, il y a beaucoup de touristes, y compris des groupes organisés par agences voyages locaux (ce que je ne comprends pas, cet endroit est parfaitement accessible en bus, le bus circule même assez souvent).

Plage de Baía d´Abra

Nous avons eu beaucoup de temps, donc sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés sur la plage Baía d´Abra et nous nous sommes baignées. L’eau était assez froide, bien sûr, mais il faisait chaud, donc c’était agréable. La plage est vraiment belle avec une vue magnifique sur la presqu’île et la côte rocheuse. De plus, il n’y a pas trop de monde, il n’y avait que 6 autres couples avec nous.

Route –  7,5 km (selon mapy.cz – 3:24 heures) – https://mapy.cz/s/2WiYJ

  • PR 8    Vereda da Ponta de São Lourenço

Notre transport

Voyage là

Retour

  • Bus 113,
  • Baía D´Abra 18:15, Funchal 19:45 (changement à Machico)

 

Durée

  • Ce n´est que 7,5 km, donc cela peut être réalisé comme une excursion d’une demi-journée, mais nous l’avons tellement aimé que nous avons combiné ce voyage avec la baignade et étions ici toute la journée

 

Informations pratiques

  • Restauration rapide – aucune
  • N´oubliez pas un maillot de bain – plage Baía D´Abra

 

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Randonée 12

Jour 6

Levada do Moinho & Levada Nova

Le week-end, les bus ne vont pas souvent pour certains endroits, alors samedi nous avons décidé d’aller à Levada do Moinho et Levada Nova. Nous sommes descendues devant le village de Ponta do Sol à l’endroit que le chauffeur nous a recommandé comme meilleur endroit pour se rendre à Levada do Moinho.

Peu de temps après entrer à levada, nous avons vu un groupe d’une vingtaine de touristes allemands juste devant nous, nous nous sommes dit que puisque ma sœur prend beaucoup de photos et filme, notre rythme est plus lent, alors nous avons décidé de les laisser passer devant nous pour qu’ils ne soient pas sur les talons de nous. Cependant, nous les avons rattrapés rapidement, alors nous avons décidé de les dépasser. À ce moment-là, nous avons compris pourquoi nous les avons rattrapés ici et pourquoi ils se déplaçaient si lentement – c’était là que nous devions marcher quelques mètres sur un trottoir très étroit aussi large qu’une bordure du trottoir, mais on pouvait s’accrocher aux rochers, donc ce n’était certainement rien de dangereux mais je ne recommanderais pas cette levada aux personnes qui souffrent de vertiges, ainsi que la Levada Nova, qui est en grande partie sans balustrade (cependant, le trottoir était assez large pour une marche confortable, donc cette recommandation ne s’applique vraiment qu’aux personnes souffrant de vertiges).

Dès que nous avons dépassé ces touristes, presque jusqu’à la fin de la Levada do Moinho, nous n’avons vraiment rencontré que quelques touristes en sens inverse, nous pouvios voir que plus de gens allaient dans la direction opposée de Levada Nova à Levada à Moinho. Les deux levadas sont très jolies avec de belles vues sur la vallée.

Plage à Ponta do Sol

Nous avons parcouru les deux levadas assez rapidement et nous avons encore eu beaucoup de temps jusqu’au dernier bus partans à 18:25, nous avons donc décidé de profiter de la baignade sur la plage de Ponta do Sol. Sur la plage, j’ai mangé du thon au restaurant Maré Alta, qui était vraiment délicieux et la portion était si grande que j’ai presque eu des difficultés à manger toute la portion.

Parce que je suis très responsable, nous avons trouvé l’arrêt de bus avant d´aller à la plage. Puis nous sommes allés à l’arrêt pour y être 15 minutes plus tôt. Cependant, lorsque le bus n’est pas arrivé même 15 minutes après l’heure de départ prévue, cela a commencé à devenir bizarre et quand j’ai jeté un coup d’œil sur la carte d’où il venait, je commençais à soupçonner qu’il ne viendrait peut-être pas à cet arrêt sur la plage. À l’arrêt n’était ni le numéro de bus ni les horaires, donc c´était difficile de l´estimer. Alors je suis allé demander à un homme près de nous, et il m’a dit que le bus ne passait pas par ici et que l’arrêt pour Funchal était quelques rues plus haut. Que faire maintenant? Nous ne voulions pas payer pour un taxi, nous avons donc décidé d’essayer l´auto-stop. Et je dois admettre que ma soeur est un expert pour l´auto-stop – la première voiture a arrêté et, de plus, elle est allé directement à Funchal. C’était un couple de très gentils Madériens qui ont dit qu’ils ne pouvaient pas aller à Funchal si rapidement et ils sont allées exprès par un chemin plus long hors des tunnels pour qu´on puisse voir la côte – ils ont commencé à s’arrêter à divers belvédères et ils nous ont emmenés faire un tour rapide de Câmara de Lobos, une belle village pittoresque qui vaut vraiment la peine de visiter.

Les tableaux sur les maisons - ici des étiquettes de Nestea

Quand j’ai demandé s’ils connaissait un endroit où acheter des fruits de la passion moins chers qu’au marché Mercado dos Lavradores, ils ont dit que nous allions passer à côté d’un magasin de fruits et légumes où ils devraient être moins chers et qu´il vont arrêter là pour pourvoir acheter quelque´uns. Et c’était vraiment un magasin avec le fruit de la passion le moins cher que j’ai rencontré (8 EUR / kg). Après avoir acheté, ils nous ont montré qu’ils habitaient ici dans cette partie de Funchal (São Martinho). Nous voulions donc continuer vers le centre de Funchal en bus, mais ils ont dit qu’ils ne pouvaient pas nous laisser prendre le bus, car c’était encore un long chemin et ils nous ont emmenés jusqu´à notre appartement. Un auto-stop super dont on se souviendra longtemps 🙂 

Route – 10,9 km (selon mapy.cz 5:49 heures) – https://mapy.cz/s/casebefoto

Notre transport

Voyage là 

Retour

 

Durée

  • Les deux levadas nous ont pris 4 heures avec une photographie et une pause repas. Nous avons passé le reste de la journée sur la plage.

 

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Randonée 9

Jour 7

Ribeira da Janela & Porto Moniz 

Le dimanche, c’est encore pire avec les bus, et dans de nombreux endroits le dimanche, les bus ne vont pas du tout ou il vont là mais il serait problème de revenir à Funchal dans l’après-midi ou le soir. Nous avons donc décidé d’aller à Porto Moniz pour visiter les piscines naturelles

Mais comme nous ne voulions pas passer toute la journée à nager, nous avons décidé de passer par Ribeira da Janela, là où se trouve la magnifique côte, et après nous voulions marcher de là jusqu’à Porto Moniz.

Ribeira da Janela

J’ai un peu oublié le terrain sur cette route, alors j’ai attendu une journée de repos avec seulement 5 km. Cependant, allant de Ribeira da Janela par Vereda da Fajã do Barro, c’était une colline grande et il faisait vraiment chaud, environ 23° C et il n´y avait pas d’ombre, donc pour moi cette randonnée a été presque plus difficile pour moi que la randonée à Pico Grande en raison du temps chaud.

Mais les vues d’en haut sur Ribeira Janela puis sur Porto Moniz en valaient vraiment la peine, donc je ne l’ai pas regretté.

Vue de Porto Moniz
Les piscines naturelles payées - 1,5 EUR

A Porto Moniz, nous avons décidé d’aller d’abord aux piscines naturelles, qui sont gratuites, et parce que nous les aimions plus que les autres, nous avons décidé de rester ici. De plus, juste à côté de ses piscines se trouvait un bon restaurant avec une vue magnifique sur ces piscines (Restaurante Cachalote), nous avons donc décidé de déjeuner ici et le repas était délicieux et très bon marché.

Piscines naturelles gratuites

Nous n’avions plus de temps pour les deuxièmes piscines, où il y a un prix d´entrée symbolique de 1,50 EUR, nous avons donc pris seulement des photos avant le départ.

Je recommande vraiment une visite à Porto Moniz, mais si vous avez la possibilité de louer une voiture, c’est certainement une meilleur option, car le bus de Funchal va ici pendant 3 heures (une demi-heure prend 3 pauses de dix minutes à Cabo Girão, Ribeira Brava et São Vicente).

.

Cabo Girão - belle belvédère mais cette fois le temps n´était pas bon alors nous n´avons vu pratiquement rien
São Vicente
Une pause de 10 minutes était suffisante pour Cabo Girão comme il n´y avait pas trop à admirer à cause du mauvais temps.
São Vicente

Route – 5 km (selon mapy.cz 2:20 heures) – https://mapy.cz/s/2Wklc

  • Vereda da Faja do Barro

Notre transport

Voyage là

Retour

 

Durée

  • Le trajet de Ribeira da Janela à Porto Moniz jusqu’à Vereda da Faja do Barro nous a pris 1:30.

 

Informations pratiques

Jour 8

Levada do Rei 

Lundi, nous sommes allés à São Jorge sur Levada do Rei. Ici, je recommande de demander au chauffeur (ou de consulter le lien ci-dessous, où j’ai marqué l’arrêt), où descendre derrière São Jorge, car cet arrêt n’était pas du tout marqué sur mapy.cz, nous sommes donc passés à la porte plus tôt, mais le chauffeur nous a prévenu que bientôt il y aura un autre arrêt, où le début de la levada commence.

Maracujá - fruit de passion
Maracujá - fruit de passion

C’est une très belle levada, qui n’est certainement pas bondée de touristes. À la fin, il y a une cascade, où l’eau tombe sur le chemin, donc pour ce voyage, je vous recommande de prendre un imperméable avec vous.

Route –  12,3 km (selon mapy.cz 5:55 heures) https://mapy.cz/s/2WkJW

  • PR 18  Levada do Rei

Notre transport

Voayge là

Retour

  • Bus 103
  • São Jorge 16:50, Funchal 19:00

 

Durée

  • Ce trek nous a pris 4 heures 45 minutes

 

Informations pratiques

  • Je recommande de prendre un imperméable avec vous pour cette levada, en raison de la cascade, qui ne peut pas être passée sans être mouillé.
  • Nombre de touristes – une grande partie nous sommes allés seules, plus tard nous avons rencontré un total d’environ 14 couples de touristes
  • Restauration rapide – pas sur le chemin, mais au début de la levada il y a une restauration rapide et un restaurant à l’arrêt de bus

 

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Route 30

Jour 9

Balcões

À Ribeiro Frio, je recommande d’abord d’aller au magnifique belvédère de Balcões, où il y a une vue magnifique sur les montagnes environnantes. C’est une promenade peu exigeante d’environ 3 km (aller-retour).

Levada do Furado

Il est bon d´aller à Levada do Furado en beau temps pour jouir de belle vue. Nous avons regardé la météo depuis quelques jours et il y a eu la pluie ou nuageux plusieurs jours de suite. La prévisions pour mardi était mieux, juste un peu nuageux, nous avons donc décidé d´aller ici et le temps était parfait.

Après une visite des Balcões, nous sommes allées de Ribeiro Frio à Portela par Levada do Furado. Tous les levadas que nous avons parcouru étaient magnifiques, chacun avec quelque chose de différent, mais je considère celle-ci comme l’une des plus belles – une vue magnifique sur les montagnes, la forêt de lauriers, les tunnels naturels, les rochers, la végétation luxuriante, etc.

J’étais contente que nous ayons pu voir cette levada, c’était assez chanceux, car environ un total de deux mois avant notre arrivée, elle était fermée et environ 2 jours avant notre départ pour Madère, elle a finalement été ouverte. Sur le chemin, nous avons compris pourquoi il avait était fermé – plusieurs arbres énormes étaient tombés à travers la route, il fallait donc attendre que la route soit de nouveau praticable.

Les tunnels sont courts, la lampe frontal n´est pas nécessaire
Le chenal de cette levada est assez profond

À peu près à mi-chemin, nous avons prolongé un peu notre voyage et nous sommes marchées une courte distance de Levada do Poco do Bezerra, qui est sèche et, contrairement à d’autres levadas, mène en montée.

Vers la fin de la Levada do Furado, il y a un très bel endroit pour se reposer.

Levada do Furado se termine à Portela, où nous nous sommes arrêtés au restaurant Portela a vista, où j’avais Prego no bolo do caco, un sandwich (bolo de caco) avec du beurre à l’ail et des herbes et il y a un filet de bœuf à l’intérieur, c’était vraiment bon (https://www.google.cz/maps/place/Restaurant+Portela+a+Vista/@32.7466033,-16.8259701,21z/data=!4m13!1m7!3m6!1s0xc606736af1a30ed:0x540896f67c50c5f8!2sRibeiro+Frio,+Portugalsko!3b1!8m2!3d32.733333!4d-16.883333!3m4!1s0xc6066a588c87627:0x25442fab4afa2b5d!8m2!3d32.746584!4d-16.8258499?hl=cs )

Il y a aussi une belle vue sur Penha d´Aguia à Portela.

Il y a un arrêt de bus juste en face du restaurant et les bus fonctionnent assez bien ici. En attendant à l’arrêt, plusieurs taxis l’ont essayé de faire un marché, demandant si nous voulions prendre un taxi. Le dernier voulait faire un marché vaille que vaille, il nous a donc proposé un prix spécial de 5 EUR par personne, donc pour nous et 2 Français ce serait seulement 20 EUR ce qui était un très bon prix. Le chauffeur de taxi a donc essayé de nous persuader que c’était bon marché, beaucoup plus rapide et plus confortable que le bus, alors j’ai obtenu plus d’informations de sa part et j’ai dit à ma sœur et aux Français ce qu’ils pensaient et s’ils voulaient prendre un taxi. Les Français ont dit que ҫa leur est égal, car le bus devait venir en 5 minutes, alors ils ont laissé la décision à nous et ma soeur a décidé de ne pas prendre un taxi quand le bus nous devait venir dans quelques minutes. Mais on peut voir qu’avec un peu de chance on peut prendre un taxi pour un bon prix comparable à un billet de bus…

Route – 14,4 km (selon mapy.cz 7 heures) – https://mapy.cz/s/2Wl3N

  • PR 11  Vereda dos Balcões
  • PR 10  Levada do Furado

Notre transport

Voyage là

Retour

  • SAM
  • Horairehttps://www.sam.pt/53.html
  • Bus 53
  • De Portela 16:05 (l´arrêt just en face de restaurant  Portela a vista), Funchal 18.40; prix – 3,35 EUR

 

Durée

  • Cela nous a pris 7 heures avec des pauses pour manger et la photographie

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Vereda dos Balcoes – trasa 17
  • Levada do Furado – trasa 18

Jour 10

Trek le long de la côte de Caniҫal à Porto da Cruz

Madère est magnifique et il est vraiment difficile de dire quels endroits sonts les plus beaux, mais cet randonée est pour moi certainement l’une des plus belles. Les touristes vont plus souvent seulement une partie de la route depuis Machico, mais je dois dire que cela vaut vraiment la peine d’y aller depuis Caniҫal, cette partie de l’itinéraire était la plus belle avec de très belles vues.

Le début de la route n’était pas bien indiqué et nous nous sommes mis intuitivement sur le chemin plus large et il a fallu un certain temps avant de nous connecter au bon chemin, je vous recommande donc de regarder la carte de temps en temps. On peut voir que peu de gens parcours cette route, nous n’avons rencontré aucun touriste jusqu’à Boca do Risco.

Cette route n’était pas très bien entretenue dans certains endroits, assez envahie par la végétation, mais pas au point qu’il soit impossible de savoir où la route mène. Parfois, nous avons littéralement pataugé à travers d’énormes fougères, qui à certains endroits étaient même un plus grandes que nous.

Je ne recommanderais pas cette partie de la route à quiconque souffre de vertiges, la majeure partie du chemin était bien, mais une courte section de plusieurs mètres menait directement le long de la crête, le chemin a disparu et on a dû aller sur des pierres, rien de trop dangereux, il y avait des saillies pour tout le pied, mais je pense qu’une personne avec des vertiges ne se sentirait probablement pas bien ici et je n’irais certainement pas non plus sur cette partie de la route avec des enfants. Donc je ne me sentais pas très bien pour le moment et je ne sais pas si j’y retournerais, mais pour quelqu’un qui est habitué à quelque chose comme ça, ça va. Mais même si je ne souffre pas de vertiges, cette section était assez difficile pour moi et je ne me sentais pas bien en voyant la pente en dessous de moi (ce n’était pas si grand que vous vous tueriez en tombant, mais quelque chose serait cassé si votre jambe avait glissait). Je ne sais pas s´il y a un meilleur chemin mais nous n’avons pas trouvé de meilleur chemin dans cette section…

Ceci est la partie qui était la plus difficile pour moi, mais il y avait des saillies pour tout le pied

Une fois arrivés à Boca do Risco, nous avons rencontré plusieurs touristes venant de Machico, mais ce n’est certainement pas une route bondée de touristes. Cette deuxième partie du chemin conduisait le long d’un joli sentier large et entretenu avec une vue magnifique sur Peha d´Aguia et en regardant en arrière, il y avait une vue magnifique sur la péninsule de São Lourenҫo. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi cet route est marqué en noir dans le guide de 60 randonées, je pense que cette partie serait bon même pour les personnes avec les vertiges.

Une fois arrivés à Porto da Cruz, nous avions encore beaucoup de temps pour le dernier bus et comme il faisait beau, nous avons décidé d’aller à la piscine. Le billet coûtait seulement 1,50 EUR et je dois dire que nous n’aurions vraiment pas pu souhaiter une meilleure vue.

Juste à côté, nous sommes allées dîner, où ils avaient vraiment un thon délicieux avec accompagnement et salade pour seulement 8,50 EUR et comme hors d´oeuvre excellent Bolo do caco, qui était bien croustillant.

On s´approche à la fin de la randonéee – Porto da Cruz à portée de sa vue

Route – 12,1 km (selon mapy.cz 6:20 heures) – https://mapy.cz/s/2Wll1

  • Vereda Boca do Risco-Canical
  • Vereda do Larano

Notre transport

Voyage là

Zpět

  • SAM
  • Horaire – https://www.sam.pt/53.html bus 53
  • Porto da Cruz 18:30 (l´arrêt en face de la pharmacie Farmacia Penha D´Aguia), prix – 4 EUR

Durée

  • Vereda Boca do Risco-Canical4,5 heures
  • Vereda do Larano – 2,5 heures
  • Un total de 7 heures avec une séance photo et une pause pour manger

Informations pratiques

  • Nombre de touristes – Vereda Boca do Risco-Canical – nous n’avons rencontré personne du tout, Vereda do Larano – 8 paires de touristes
  • Piscine de Porto da Cruz – 1,50 EUR (https://mapy.cz/s/2WltS)
  • N’y allez que par beau temps en raison de la vue et après la pluie, cela pourrait être glissant

  • N´oubliez pas maillot de bain – il y a une belle piscine à Porto da Cruz

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Partie de la route 14 (Vereda do Larano – de Boca do Risco jusqu´à Porto da Cruz)

En attendant en vain une éclipse lunaire

Dans la soirée, nous sommes allées à la promenade de la plage à Funchal pour regarder l’éclipse lunaire. Quelle a été notre surprise quand la lune ressemblait plus à une pleine lune qu’à une éclipse…. Nous avons attendu une demi-heure, et comme l’éclipse ne s’est toujours pas produite, nous sommes rentrées chez nous… Le mystère de l’éclipse ne nous a été élucidé que le lendemain, lorsque ma soeur a écrit à un ami sur Facebook… Il a expliqué que nous étions là trop tôt: Un mois plus tôt – l’éclipse a eu lieu un mois plus tard le 27.7. et ma soeur l’a pas remarqué sur le site :p

 

Jour 11

De Portela à Machico

L’avant-dernier jour, nous avons décidé d’aller de Portela via Vereda das Funduras, puis le long de Levada do Caniҫal jusqu’à Machico.

À Portela, il y a une belle vue sur Penha d´Aguia.

Vereda das Funduras

Vereda das Funduras mène à travers une belle forêt, où nous avons pu voir d’énormes fougères arborescentes, certaines atteignant environ 6 mètres de haut. Nous n’avons pas rencontré un seul touriste ici.

Levada do Caniҫal

Ensuite, nous avons voulu rejoindre Levada do Caniҫal, mais nous l’avons presque raté car il n’était pas du tout marqué. Une dame agée au jardin nous a vues examiner la carte et nous a assuré que c’était la levada que nous cherchions. J’ai parlé à la dame pendant un moment, car j’aime toujours profiter de l’occasion pour pratiquer le portugais et quand la dame nous a vues admirer et photographier son arbre plein d’avocats, elle est allée chez elle et nous a donné 4 avocats bien mûrs.

Sur cette levada, nous sommes tombées sur un « self-service » avec des fruits à environ deux endroits, où les agriculteurs locaux mettent une boîte de fruits, une étiquette de prix et une tirelire au bord de la route, et vous pouvez acheter des fruits directement de leur jardin 🙂 J’adore les fruits, alors bien sûr je n’a pas pu résister et j’ai acheté du pepino.

Ainsi, sur cette levada de «ville», nous avons pu voir comment les habitants cultivent toutes sortes de fruits et légumes et comment ils peuvent utiliser littéralement chaque mètre de terre. Ce n’est pas non plus une levada bondée de touristes, nous avons rencontré seulement 1 couple de touristes et 2 paires de locaux.

Route – 19,4 km (selon mapy.cz 8:10 heures) – https://mapy.cz/s/2WlXB

  • PR 5 Vereda das Funduras
  • Levada do Caniҫal

Notre transport

Voyage là

Retour

Durée

  • ce trek nous a pris 8,5 heures

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Route 16 (Vereda das Funduras)
  • Route 13 (Levada do Caniҫal)

Jour 12

Levada do Castelejo 

Le dernier jour, nous avons décidé d´aller à Levada do Castelejo, que nous avions sur la liste des voyages alternatifs, si quelque chose ne tomberait pas bien et parce qu’à l’origine un autre voyage dans les montagnes était prévu, mais c’était nuageux et la pluie dans les montagnes, nous avons décidé d´aller à Levada do Castelejo et nous ne avons pas regretté. Il s’agit d’une levada peu connue, qui, est aussi belles que les autres.Il y avait une belle vue sur Penha d´Aguia, des montagnes et de belles vues sur la vallée.

En allant là nous n’avons pas rencontré un seul touriste jusqu’à la fin de la levada, où nous nous sommes arrêtés un long moment. Là nous avons rencontré 2 couples de touristes qui se sont rapidement mis en route pour le retour. En retournant, nous n’avons rencontré aucun touriste.

Comme nous avions encore beaucoup de temps jusqu’au dernier bus, nous avons décidé de nous rendre à pied à Porto da Cruz pour aller au même restaurant que la veille. Ce n’était pas loin à pied, mais nous pensions que si une voiture nous arrêtait, nous serions contentes. Et encore une fois, nous avons eu de la chance et après un moment, un couple de Français a arrêtés.

Route – 11,5 km (selon mapy.cz 6:56 heures) – https://mapy.cz/s/2WmaB

Notre transport

Voyage là

Retour

  • Bus 53
  • Porto Da Cruz 18:30, Funchal 20:10

Guide de Madère (édition tchèque) – Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres

  • Route 22

Jour 13

Départ

Nous sommes allés de nouveau à l’aéroport en Aerobus, qui va de l’Avenida de Mar. Il n’y a pas d’heure exacte de départ, seulement l’heure de départ du premier arrêt et l’heure estimée à laquelle il sera à l’arrêt respectif, il est donc préférable de garder une certaine réserve de temps. Nous avons repris l’avion avec un changement à Lisbonne avec TAP Portugal et nous nous sommes enregistrés en ligne via leur application et nous n’avons pas imprimé de cartes d’embarquement, mais nous les avons uniquement montrées sur le portable.

À l’aéroport, nous avons été un peu surprises par un contrôle de sécurité strict. Encore une fois, j’ai risqué un sac plastique pour les liquides légèrement plus grand que 1 litre, ce qui était sans problème 3 fois. Celui d’un litre me me semble très petit, et étant donné que je portais en souvenir 5 petites bouteilles de vin de Madère (rappelant le Porto), je pensais que je ne serais pas capable de le mettre dans le sac plus petit. Quand le monsieur a commencé à mettre le liquide dans le sac officiel, je n’ai pas rouspété parce que je savais que le mien était un peu plus gros, et je me demandais déjà ce que j’allais jeter dans la poubelle, parce que je pensais que tout ne pouvait pas entrer dedans. Heureusement, le sac de Madère avait une forme plutôt carrée avec une ouverture plus large que le sac de Prague, donc tout pouvait être mieux empilé  et seulement mascara et l’anti-transpirant n´entrait pas dedans, mais heureusement, le monsieur l’a mis à côté et ne l’a pas résolu davantage. Bien que ma soeur ait eu un sac officiel de l’aéroport de Prague, le monsieur a commencé à tout réorganiser et mettre tout dans le sac de Madère. Quand j’ai dit qu’elle avait un sac officiel de l’aéroport de Prague, il a juste dit d´un ton désagréable que ceci est un sac officiel de l’aéroport de Madère et ҫa doit être réorganisé …

Les achats

Les prix à Madère nous ont agréablement surpris, ce n’est pas très cher là-bas, beaucoup de prix dans les supermarchés semblaient comparable à la République tchèque. Nous avons le plus aimé le supermarché Pingo Doce, que nous avions juste à côté de notre hébergement (rue Rua do Ribeirhinho de Baixo – https://mapy.cz/s/2PAz1 ).

Continente Modelo est aussi l’une des chaînes de supermarchés les plus fréquentes, mais nous n’y sommes allés qu’une seule fois (https://mapy.cz/s/2PABS ).

Restaurants

Nous n’allions pas tous les jours au restaurant pour le déjeuner, car nous savions qu’à l’heure du déjeuner, le restaurant ne serait pas toujours disponible, surtout en montagne et sur les levades. Nous étions dans plusieurs restaurants à l’extérieur de Funchal, tous étaient de très bonne qualité et les repas étaiet excellents.

Les prix nous ont agréablement surpris, souvent vers 10 EUR. Ils avaient un excellent thon partout, bien sûr, je devais aussi goûter espetada local (brochette de bœuf sur un bâton) et le poisson espada local à la banane ce qui est la préparation la plus courante. Le bolo do caco est proposé en hors d´oeuvre, c´est du pain local, grillé et enduit de beurre aux herbes et d’ail, c´est vraiment délicieux.

Nous avons eu bolo do caco plusieurs fois à Funchal, où ils le vendent comme une sorte de sandwich fourré en plus du beurre aux herbes avec du salami, du bacon, du fromage, etc. et c´est vraiment bon (prix 2,50 EUR).

Pour le dîner, nous sommes allés au supermarché Pingo Doce, où il y a un restaurant en libre-service (rue Rua do Ribeirhinho de Baixo – https://mapy.cz/s/2PAz1) où vous pouvez choisir ce que vous voulez (grand choix – par exemple environ 2 poissons, 2 poulet, 1 porc, divers accompagnements – pommes de terre rôties, polenta frite, riz, pâtes, diverses salades, etc.) et un kilo de nourriture coûte environ 10,69 EUR, si je me souviens bien. Nous revenions de voyages assez tard, nous sommes donc partis pour le dîner après 21:00 et en ce temps 1 kg de nourriture ne coûtait que 8,99 EUR, nous avons donc souvent payé seulement 3 EUR par dîner et parfois quand nous avons impression que nous avions vraiment une grande portion, donc cela a coûté environ 4,50 EUR.

Pour vous donner une idée concernant les prix, ci-dessous, vous pouvez trouver où nous avons mangé et combien cela a coûté:

São Jorge – Cabo Aereo Café

Dans restaurant Cachalote il y a une belle vue des piscines naturelles
Thon, souvent acompagné par polenta frite
Espetada
La poulpe
Thon
Prego Bolo de caco

Les coûts

Combien des vacances de 13 jours ont couté?

  • Au total vers  615 EUR /personne (16 000 CZK / personne)
  • Billet d´avion 207 EUR (5400 CZK)
  • 1 nuit logement à Prague  (Hostel Modrá) – 23 EUR (590 CZK)
  • Logement à Funchal (12 nuits) – 129 EUR (3360 CZK)
  • Les autobus, nourriture, restaurant, souvenirs – 243 EUR (6326 CZK)
  • 2x taxi – 324 CZK/personne (12,50 EUR / personne )

Liens

Logement

https://www.airbnb.cz/rooms/25614961?location=Funchal%2C%20Portugalsko&s=cQoaf9UZ

Autobus – http://www.visitmadeira.pt/en-gb/getting-around/detail/madeira/transports/buses

http://www.horariosdofunchal.pt

https://www.sam.pt/en/network-map.html

http://www.rodoeste.pt/Horários

https://www.eacl.pt/index.php/transportes/horarios-e-percursos/todas-as-carreiras

Information sur la fermeture des chemins

http://www.visitmadeira.pt/en-gb/useful-info/walks/notice-to-walkers-and-listof-walks

Taxi – les numéros de téléphone

http://www.visitmadeira.pt/pt-pt/como-se-deslocar/pesquisa/madeira/transportes/taxis

  • Applications mobiles

Tepms – Madeira Weather

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.ciimarmadeira.madeiraweather&hl=en_US

Autobus

SAM

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.dobsware.sam

Horarios do Funchal

https://play.google.com/store/apps/details?id=onemploy.group.hftransit

Moovit

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.tranzmate&hl=cs

 

Cartes – applications qui peuvent être utiles non seulement à Madère – après avoir téléchargé les carte, ҫa marche hors ligne aussi 

Mapy.cz – https://play.google.com/store/apps/details?id=cz.seznam.mapy

Maps.me – https://play.google.com/store/apps/details?id=com.mapswithme.maps.pro

Google maps offline – https://play.google.com/store/apps/details?id=com.google.android.apps.maps

TAP Portugal – enregistrement en ligne

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.megasis.android

Guide:

Madère – Les 60 plus belles randonnées pédestres.

(Rolf Goetz) 

https://www.amazon.fr/Mad%C3%A8re-belles-randonn%C3%A9es-p%C3%A9destres-tracks/dp/3763349103

Galérie de photos

Si vous êtes intéressé par plus d’articles sur Madère, consultez d´autres articles sur mon blog – https://lenkacestounecestou.cz/en/category/madeira-en/

Please follow and like us:

  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *